Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 09:30
Ma copine-cousine Labulle m'a dédie le dessin que voici: (Merci Labulle!)


Michel Odent s'est intéressé aux conséquences des conditions de naissance sur la santé globale de l'enfant:
Une étude Finlandaise portant sur un groupe d'adulte âgés de 31 ans a montré qu'il y avait 3 fois plus d'asthmatique dans une population née par césarienne que dans une population née par voie basse. Une étude portant sur un groupe d'enfants âgés de 7 ans a montré les même résultats.
Une autre étude finlandaise portant sur les registres de naissance de 60000 enfants en 1987 a montré une prévalence accrue de l'asthme de l'enfant dans la population née par césarienne.
Une autre conséquence grave de cet acte loin d'être anodin, est ce que Michel Odent appelle "l'altération de la capacité d'aimer". Cette expression regroupe des troubles nombreux et variés: Difficulté à être en relation ou à s'aimer soi-même, comportements d'autodestruction (toxicomanies et conduites suicidaire), anorexie mentale et autisme.
 Niko Tinbergen et sa femme, un couple d'étologues, se sont intéressés au langage non verbal des enfants autistes et ont identifié, dans la période périnatale,  une liste de facteurs prédisposant à cet affection: Le déclenchement de l'accouchement, l'anesthésie, le recours au forceps et la réanimation du nouveau-né, puis en 2002 une étude a mis en évidence une corrélation entre l'autisme et la naissance par césarienne.
La dépression puerpérale est également plus fréquente chez les femmes qui mettent au monde leurs enfants par césarienne.
Ils a été observé que les guenons chez qui une césarienne est pratiquée ne s'occupaient pas de leurs nouveaux-nés.
Des observations ont montré que toute pratique perturbant la physiologie de l'accouchement altérait gravement le comportement maternel et la mise en place du lien mère-enfant. Lien fondamental pour la construction de la personnalité du futur adulte, et de sa capacité à créer des liens equlibrés avec les autres.
D'après l'OMS, le taux de césarienne ne devrait pas dépasser les 10 à 15%.
Un peux partout dans le monde on constate une élévation de ce taux  d'année en année.
Le champion du monde étant le Brésil avec un taux avoisinant les 40%.
Plusieurs enquêtes ont non seulement montré que le taux recommandé par l'OMS était nettement transgressé, mais le le plus étonnant est la disparités des chiffres d'un pays à l'autre, d'une ville à l'autre, voire dans une même ville, d'un établissement hospitalier à l'autre:
A Alger le record est détenu par l'hôpital de Beni-Messous et celui de Bainem avec un taux de 22%
Cette mosaïque de pourcentages nous laisse pressentir que dans un certain nombre de cas, il y a une sorte de désinvolture dans l'indication de cette acte opératoire aux conséquences pouvant être graves.
A la lumière de ces études et de ces chiffres, il est impératif de revoir nos modalités de prise en charge de la naissance et de revenir à une utilisation  raisonnée et raisonnable de la technique et ne pas sombré dans ce que Michel Odent appelle "la colonisation médicale de la vie quotidienne" qui commence justement à grand bruit le jour de notre naissance.

Voir également:
Jean-Jacques Rousseau: De l'allaitement 
La naissance de Chafia










Partager cet article

Repost 0
Published by Zoubida - dans Naissance
commenter cet article

commentaires

Lilou the Frog 16/12/2009 13:43


Salut ZOubida, me voilà chez toi après ton passage chez moi,. Je feuillète ton blog et je vois que nous partageons un cheminement commun !
J'ai accouché par césarienne, en urgence, alors que le travail par voie était quasi terminé. Il faut dire aussi que mon Crapaud était en siège et que j'ai absolument tenu à tenter la voie basse
même si les médecins auraient bien eu envie de me pratiquer une césarienne immédiatement. Ils ont toutefois respecté mon choix et m'ont bcp soutenue. J'ai été extrêmement triste d'accoucher par
césarienne, seule puisque mon mari n'a pas pu nous suivre dans l'urgence, et avec la crainte d'être séparée de mon bébé après la naissance. J'ai finalement eu de la chance, 20 minutes après
l'opération j'ai rejoint mon Crapaud et l'allaitement s'est mis en place dans la foulée. Aujourd'hui il a 21 mois et je l'allaite encore. Sur les conseils de mon ostéopathe j'ai mimé de
mes mains sur mon fils le passage qu'il aurait emprunté par voie basse en lui expliquant sa naissance. Ca m'a beaucoup aidé à "faire le deuil" de cette naissance qui ne s'était pas passée
comme je l'espérais.


Zoubida 16/12/2009 15:21


bonjour Lilou, très heuseuse de te recevoir chez moi, ces formidable que tu puisse avoir cette relation avec ton enfant.
Tu es la bienvenue ici


HELENE 14/09/2009 19:45

Je suis d'accord avec toi... De toute façon, je déteste le bistouri lol !Bisous !

HELENE 14/09/2009 16:13

Je ne suis pas médecin... En tout cas, c'est vrai qu'on fait peut-être trop de césariennes en ce moment, c'est peut-être l'époque qui veut ça, pouvoir avoir son enfant le jour qu'on veut...Bonne journée !

Zoubida 14/09/2009 18:39


La césarienne devrait garder sa place de thérapeutique d'une pathologie et non pas une solution de facilité, les consécances en étant sérieuses et parfois graves.
Toujour heureuse de te voir passer par ici HELENE.
Bises à tous.


vanessa 13/09/2009 22:50

Coucou, en ce qui concerne mon loulou (premier bébé), la césarienne nous a sauvé la vie à tous les deux... Toutefois, quel bonheur d'avoir pu mettre au monde ma tchipounette (deuxième bébé) par voie basse... Il faudrait que la césarienne reste un geste exceptionnel et ne soit pratiquée que dans les cas d'urgence où la vie de la mère et/ou celle du bébé sont en danger...

Zoubida 14/09/2009 13:15


Bonjour Vanessa, ton bébé et toi avez donc bénéficié d'une césarienne et non pas "subis" une césarienne et tu es l'exemple que la césarienne après une césarienne n'est  pas une fatalité.
Merci pour ton teimoignage


ChenillePapillon 12/09/2009 00:08

C'est vrai que l'on ne mesure pas l'impact de cet acte. C'est un recours génial s'il y a vraiment un problème. Le reste du temps, il est pratiqué un peu vite... j'avais lu aussi que la césarienne, ou le déclenchement (souvent l'une cause du 1er d'ailleurs), empêchait le bébé de prendre la décision de sortir du ventre de sa mère, et cela pouvait avoir un impact sur sa capacité future à prendre des décisions dans sa vie...Nous devons reprendre possession de notre corps et lui faire confiance...Et super le dessin ! :-)

Présentation

  • : Maternage Algerie
  • Maternage Algerie
  • : Un site sur le maternage: allaitement, portage, cododo et aussi sur les travaux manuels: couture, tricot, crochet.
  • Contact

Profil

  • Zoubida
  • Je suis la maman de trois filles, je suis (étais?) médecin réanimateur anésthésiste, je suis en disponibilité depuis 3 ans et ne compte pas revenir à ce métier inchallah.
Me contacter: zoubida3@yahoo.com
  • Je suis la maman de trois filles, je suis (étais?) médecin réanimateur anésthésiste, je suis en disponibilité depuis 3 ans et ne compte pas revenir à ce métier inchallah. Me contacter: zoubida3@yahoo.com

Texte Libre

maternagealgerie
Bismillah Errahmane Errahime
Un éspace ou je partage avec celles et ceux qui le veulent bien, mon éxpérience de maman au fil des jours et tout ce qui en a découlé comme choix et comme philosophie de vie.
Marhba.

Recherche