Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 17:46
Le Concept Du Continuum est une oeuvre monumentale.
L'auteur, Jean Liedloff, y relate ce qu'elle a pu observer en vivant parmi les membres d'une tribu d'Amérique du sud, les Yekwanas. Notamment leurs comportement envers les enfants.
Ces enfants ne pleurent pratiquement jamais, leurs besoins fondamentaux étant naturellement et instinctivement satisfaits, il n'y a pas de conflits entre adultes et enfants, pas de conflits chez les enfants entre eux. Les enfants extrêmement respectés, sont respectueux à leurs tour.
Ils ne sont pas dressés, épiés, suspéctés d'être capricieux, malins, prêts à jouer "la comédie" pour obtenir ce qu'ils veulent des adultes. On ne les crois pas incapables de se prendre en charge, si bien que non seulement ils se prennent en charge mais des bambins de pas plus de 2 ou 3 ans se montrent capables de s'occuper de tous petits bébés.
Les enfants ne sont pas exclus de la société, contrains comme dans nos cultures de vivre une vie parallèle, en marge de la vie "sérieuse" des adultes, dans un monde pavés de "tapis d'éveil", au  ciel constellé de mobiles clownesques.
L'auteur revient à plusieurs reprises sur l'importance de l'expérience fondamentale que vie un bébé dans la première année de sa vie dans les bras de sa mère. L'expérience "dans les bras" comme elle la nome constituera un socle solide sur lequel se construira une personnalité stable et confiante. L'enfant ne quittera les bras de sa mère que quand il se sentira assez fort pour le faire en gardant la liberté d'y accourir dès qu'il en éprouvera le besoin.
Un livre qui nous aide a entrer en contacte avec l'enfant probablement blessé que nous sommes, nous aidant ainsi à nous recontacter avec notre bonne nature et nous poussant à essayer de nous réconcilier avec nos enfants et avec nous même.
Notre malheur sur cette terre, c'est l'enfer de la séparation, chaque parcelle de notre peau brûle d'avoir été trop tôt séparé d'avec la mère. Et on se retrouve adulte a essayer de calmer cette douleur par différents moyens: carriérismes, soif de pouvoir ou de notoriété, besoin de reconnaissance,voire carrément par des comportements éxtrèmes, des toxicomanies diverses et variées, mensonges vols et autre criminalité.
Un livre à lire en tant que parents ou parents à venir ou tout simplement pour citer l'auteur, en tant que "victimes de victimes".


Voir aussi:
Le portage en écharpe
Pour une parentalité sans violence

Partager cet article

Repost 0
Published by Zoubida - dans Mes lectures
commenter cet article

commentaires

Amel 21/07/2009 22:49

tu risques de t'attirer les foudres de ceux qui vendent les tapis d'éveil, d'ou je suppose le concept d'anti-cantinuum!!!! bien evidement beaucoup de gens y adherent, la cariére avant tous et adviennent que pourras, si les enfants souffrent ce n'ai pas leur probléme, j'espere donc que cet articles ouvrira les yeux a beaucoup de personnes, merci zouzoucha!

Abdelaziz 21/07/2009 20:05

Très instructif ...

Zoubida 21/07/2009 20:48


Merci mon frère


Présentation

  • : Maternage Algerie
  • Maternage Algerie
  • : Un site sur le maternage: allaitement, portage, cododo et aussi sur les travaux manuels: couture, tricot, crochet.
  • Contact

Profil

  • Zoubida
  • Je suis la maman de trois filles, je suis (étais?) médecin réanimateur anésthésiste, je suis en disponibilité depuis 3 ans et ne compte pas revenir à ce métier inchallah.
Me contacter: zoubida3@yahoo.com
  • Je suis la maman de trois filles, je suis (étais?) médecin réanimateur anésthésiste, je suis en disponibilité depuis 3 ans et ne compte pas revenir à ce métier inchallah. Me contacter: zoubida3@yahoo.com

Texte Libre

maternagealgerie
Bismillah Errahmane Errahime
Un éspace ou je partage avec celles et ceux qui le veulent bien, mon éxpérience de maman au fil des jours et tout ce qui en a découlé comme choix et comme philosophie de vie.
Marhba.

Recherche